Comment occuper ses enfants pendant un déménagement ?

Mon enfant et mon déménagement

Mon enfant et mon déménagement

Quitter ses copains, son quartier, sa maison, son école... L’idée d’effectuer un déménagement chagrine votre enfant ? Pas de panique, vous trouverez ici quelques astuces afin d’assurer au mieux cette transition.
 
Communiquez
 
On le sait tous, le déménagement est une grande source de stress pour toute la famille et la première chose à faire est donc de communiquer avec votre enfant à propos de ce grand changement.
 
Les enfants ressentent absolument tout et il faut donc les rassurez le plus tôt possible afin qu’ils puissent se préparer eux aussi à cette nouvelle vie :
 
- Ayez une attitude rassurante,
- Conservez au maximum ses petites routines du quotidien : heure du repas et du couché, bain…
- Expliquez-lui les raisons de ce déménagement et les différentes étapes qui l’attendent
- Ecoutez-le et répondez à toutes ses questions,
- Parlez-lui de manière positive de sa nouvelle chambre, de ses nouveaux camarades de classe, de sa nouvelle crèche ou de sa nouvelle école,
- Montrez-lui des photos de votre nouveau domicile ou bien promenez-vous avec lui afin qu’il se familiarise avec le quartier,
- N’ayez pas peur de montrer vos sentiments : vous pouvez tout à fait dire que vous êtes triste à l’idée de quitter votre ancien domicile mais en contrepartie soyez toujours positif et dites-lui par exemple que vous avez hâte de déménager dans la future maison.
- Enfin, montrez-lui combien ce changement sera une bonne chose pour lui et pour le reste de la famille.
 
Bien évidemment selon les âges les enfants seront plus ou moins impactés. On estime que l’âge critique se situe entre six et douze ans. En effet, avant six ans, les enfants n’entretiennent pas de liens particuliers avec le monde qui les entoure, tandis qu’après douze ans, les préadolescents disposent de moyen technologique leur permettant d’entretenir leurs relations avec leurs amis à distance.
 

Faites-le participer
Lors des préparatifs du déménagement n’hésitez pas à faire participer votre enfant à hauteur de sa capacité afin qu’il se sente utile et qu’il accepte plus rapidement le changement. Vous pouvez par exemple lui attribuer une tâche précise telle que marquer les cartons en dessinant un symbole selon l’endroit où ceux-ci doivent aller, lui demander de ranger ou de faire du tri parmi ses jouets ou ses affaires d'école, ... Ainsi il prendra pleinement conscience de la situation.
 
 
Le Jour J
Si votre enfant est encore petit, pensez à le faire garder par un membre de votre famille le jour du déménagement car vous ne serez absolument pas disponible pour lui et il pourrait se sentir délaissé. S'il est plus grand n'hésitez pas à le mettre à contribution.
 
Une fois dans le nouveau logement, veillez à ce que sa nouvelle chambre soit la première pièce aménagée et que les cartons y soient déballés en priorité afin qu’il puisse retrouver rapidement ses jouets et qu’il se familiarise le plus rapidement avec son nouvel environnement.
 

L’après-déménagement
 
Une fois l’emménagement de votre nouveau domicile effectué, vous allez vous dire que le plus dur a été fait. Détrompez-vous ! Effectivement, comme pour les adultes, votre enfant a besoin d’un temps d’adaptation à son nouvel environnement afin de pouvoir s’y habituer et de trouver de nouveaux repères. Pour les plus jeunes enfants, n’hésitez pas à être rassurants, patients et attentifs aux divers signes de mal-être qui peuvent perdurer et perturber votre enfant.  Votre rôle de parent est primordial dans cette période. Vous pouvez par exemple inviter de nouveaux camarades à la maison, l’impliquer dans les activités extrascolaires, entretenir ses relations avec ses anciens copains d’écoles.
 
Vous aurez compris que les choses sont plus ou moins complexes en fonction de l’âge et de la sensibilité de votre enfant. C’est pourquoi votre rôle est de l’accompagner au mieux face à ce changement de vie.