Comment faire face au stress d'un déménagement ?

Troisième source de stress après le deuil et le licenciement, un déménagement est une étape charnière dans la vie des Français. À la fois source d’anxiété mais aussi d’excitation à la vue d’emménager dans un nouveau logement, le déménagement est une aventure qu’il faut préparer pour éliminer le stress. Marie-Claude Gavard, psychiatre psychothérapeute livre dans une récente émission sur France Bleu des précieux conseils pour passer cette étape.

Défi 1 : Se détacher des souvenirs de notre vie d’avant 

Parfois, le déménagement n’est pas toujours tout rose, après une séparation, lorsqu’on a construit une maison en couple par exemple, le deuil de sa vie d’avant peut parfois être compliqué à résoudre. Pour mieux passer le cap, la psychothérapeute, explique qu’il faut trouver un nouveau logement qui correspondra vraiment à nos critères. Trouver un coup de cœur, pour rompre avec ce sentiment de nostalgie. De-là, le déménagement est beaucoup plus simple à vivre. De plus, il ne faut pas hésiter à se lancer dans de nouveaux projets (Travail, Vie perso…) pour rompre avec notre ancienne vie.

En ce qui concerne le remplissage des cartons, faire le tri dans ses affaires, nous fait remonter des souvenirs. Devoir jeter des objets, des vêtements ou même des photos peut parfois être un acte douloureux pour certains, quand d’autres personnes vont émettre moins de sentiments à tout jeter. Pour réussir à faire un tri efficace, nous vous invitons à garder uniquement les objets/vêtements qui provoquent une réaction positive et supprimer les affaires dont on dit souvent « Je vais les laisser de côté on ne sait jamais si je peux les donner à quelqu’un ». Faites donc un choix radical, si au bout de 24h, personne n’en veut, direction la benne...

Défi 2 : Préparer psychologiquement ses enfants au déménagement 

>> Découvrez notre guide spécial pour préparer ses enfants

Il faut également savoir que bien souvent, le déménagement est beaucoup plus difficile à vivre chez les ados que pour les plus jeunes. Ils ont leurs attaches, leurs amis de longue date, parfois même leur petit.e copain/copine.

En effet, souvent en contradiction avec leurs parents, la diplomatie est de rigueur pour les aider à surmonter le traumatisme du déménagement. Il faut d’abord accepter qu’ils soient tristes puis ensuite trouver des compromis avec eux comme leur affirmer que les liens avec leurs amis ne seront pas rompus complètement. Vous pouvez leur proposer de revenir de temps en temps les voir ou même si possible de proposer dès leur majorité de revenir faire leurs études dans leur ancienne ville.

Comment vive les personnes qui déménagent régulièrement pour des raisons professionnelles ? 

Selon la psychiatre, quand on déménage souvent, on prend l’habitude dans notre esprit de s’apprêter à quitter son domicile tous les 3 à 4 ans et on ne s’attache moins à son logement. A contrario, pour les enfants et adolescents, c’est assez perturbant d’être obligé de changer d’école et de bousculer leurs repères.

Un déménagement sans stress avec de l’énergie positive… c’est possible !

Souvent lors d’un déménagement, tout se passe bien et heureusement, (nous vous invitons d’ailleurs à lire les partages d’expériences de nos clients en bas de notre page).

L’excitation et l’attente d’une nouvelle vie peuvent même nous donner des ailes pour boucler nos derniers cartons. C’est souvent le cas quand lors de la location ou de l’achat d’un logement coup de cœur, plus spacieux avec un coin de verdure par exemple ou très bien placé. Ou lors de l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille par exemple. Cela nous apporte une énergie positive qui nous aide à nous motiver et déplacer des montagnes. Et si, déplacer des montagnes c'est quand même mettre la barre un peu trop haute pour vous en ce moment, il y aura toujours des bras en plus pour vous aider. 

Trustpilot