Départ à la retraite et déménagement : nos conseils pour passer le cap !

Départ à la retraite et déménagement : nos conseils pour passer le cap !

Départ à la retraite et déménagement : nos conseils pour passer le cap !

De nombreux retraités choisissent de déménager souvent pour changer de cadre de vie ou se rapprocher de leurs enfants et petits enfants. Contrairement aux idées reçues, ils sont nombreux à changer de vie. Pour preuve de leur mobilité, 1 départ à la retraite sur 10 se traduit par un déménagement en France. De part ce chiffre, beaucoup de sexagénaires songent à déménager sans réellement sauter le pas, par habitude ou bien par peur. Alors que parfois, l'herbe est vraiment plus verte ailleurs. Retrouvez dans ce nouvel article nos conseils pour ne pas se tromper dans ce choix.
 

Un déménagement est-il le même à 60 ans qu'à 30 ans ? 

 
La réponse est non ! Mais bien évidemment, il y a des avantages comme des inconvénients. Même si les sexagénaires n'ont pas la même énergie qu'à 30 ans. Ces derniers ont de l’expérience et ont vécu souvent déjà plusieurs déménagements , ils connaissent les bonnes techniques mais aussi qui appeler pour les aider.
 
Quand arrive l'âge de la retraite, on stocke beaucoup plus de souvenirs et d'affaires qu'à 30 ans, ce qui est d’autant plus dur de quitter son logement puisque les souvenirs nous rapellent les bons moments passés en famille. C'est pourquoi, certaines personnes abandonnent l'idée de déménager. Il en va de même au sujet de la peur de quitter leurs relations de voisinage et leur cercle de connaissances. Les vrais amis eux seront toujours fidèles et les jeunes retraités pourront toujours se créer de nouvelles connaissances dans leur nouveau lieu de vie.
 

Les 3 conseils pour ne pas se tromper

1/ Faire son propre choix : celui du coeur
 
À cet âge, nous sommes généralement moins regardant sur les finances qu'entre 20 et 30 ans, et les frais liés au déménagement nous encombrent moins. Alors si l'occasion se présente, pourquoi ne pas déménager dans un lieu qui nous fait vraiment du bien. Au bord de la mer, par exemple où dans un endroit paisible. Ou encore se rapprocher de ses enfants et petits-enfants pour les voir grandir ?
 
2/ Tester sa future destination
En allant d’abord en vacances et en voyant s’il est vraiment intéressant d’y vivre. Ou bien de louer un bien plus longtemps. Et oui, il faut parfois tester une nouvelle expérience plutôt que de garder des regrets. 
 
3/ Ne pas se faire une montagne au sujet des préparatifs
Pour l’organisation du déménagement en lui même et de la charge mentale qu'il occasionne. 
Il existe aujourd’hui de très sérieuses sociétés de déménagement et qui proposent des tarifs intéressants.
 
4/ En bonus, et pour les résidences secondaires 
  • Veiller à bien se documenter sur la question et demander des conseils à son conseiller bancaire ou en gestion de patrimoine au sujet de la fiscalité, et du budget.
  • Veiller également à trouver un endroit où les prix de l’immobilier sont porteurs en cas de potentiel revente, et oui on ne sait jamais. Enfin il faut vérifier le niveau d’imposition avant l’acquisition de son bien ainsi que le prix de la taxe foncière.
  • Faire un choix raisonnable : il est préférable, d’acheter une résidence secondaire pas trop loin de son domicile principal à 100km de chez soi plutôt qu'à 500km et n'y aller qu’une fois par an de part la fatigue des transports qui n’est pas la même qu'à 30 ans mais aussi à son coût.
 
Envie d'en savoir plus découvrez notre article à ce sujet : Départ à la retraite : une occasion privilégiée pour déménager https://www.desbrasenplus.com/actualites/retraite-et-demenagement
Trustpilot